Annonces

Trésor

Quelques définitions du mot « trésor »…


Trésor, selon le Dictionnaire de français « Littré » sur Reverso :

  • Amas d’or, d’argent ou d’autres objets précieux.
    « Un passant lui demande [à un enfouisseur] à quel sujet ses cris. – C’est mon trésor que l’on m’a pris« . [La Fontaine, Fables]
  • « Au sens juridique Le trésor est toute chose cachée ou enfouie, sur laquelle personne ne peut justifier sa propriété, et qui est découverte par le pur effet du hasard« . [Code civil]
    Droit de trésor, droit sur un trésor trouvé.
  • Lieu où le trésor est enfermé. Il a toujours sur lui la clef de son trésor.
    « La forteresse, que défendait la triple enceinte, renfermait des palais somptueux pour loger le roi et les chefs des armées, et des trésors artistement construits pour contenir de grandes richesses« . [Mongez, Mém. hist. et beaux-arts, t. v, p. 221]
    Fig.
    « Sa poche [du joueur] est un trésor ; Sous ses heureuses mains le cuivre devient or« . [Regnard, Le joueur]
  • Dans les églises, lieu où l’on garde les reliques et les ornements.
    Il se dit aussi de ces reliques mêmes et de ces ornements.
  • Autrefois, lieu où l’on gardait les archives, les titres, les papiers d’une seigneurie, d’une communauté. Le trésor des chartes de telle abbaye, de telle seigneurie.
  • Trésor public, trésor de l’État, les revenus de l’État. La guerre appauvrit le trésor public.
    « Autrefois le bien des particuliers faisait le trésor public ; mais pour lors [dans une démocratie dégénérée] le trésor public devint le patrimoine des particuliers« . [Montesquieu, L’esprit des lois]
    Anciennement, chambre du trésor, juridiction qui était établie à Paris pour juger des affaires du domaine du roi.
  • Absolument. Le Trésor, le lieu où les revenus de l’État sont déposés et administrés (avec un T majuscule). Aller au Trésor. Un employé du Trésor.
  • Au pl. Grandes richesses.
    « En assouvissant nos vengeances et nos secrètes jalousies, en accumulant dans nos coffres des trésors d’iniquité, sans jamais vouloir séparer le bien d’autrui d’avec le nôtre« . [Bossuet, Oraisons funèbres]
    Par extension, somme d’argent considérable. Il a dépensé des trésors pour cette affaire.
  • Fig. Tout ce qui est d’une grande utilité, d’une excellence singulière, d’une grande beauté.
    « Il y a des trésors en votre personne dont je saurai jouir en dépit de la mauvaise fortune, et avec lesquels je ne saurais jamais être pauvre ni triste« . [Voiture, Lettres]
    Ce livre est un trésor de doctrine, un trésor de recherches, il renferme beaucoup de science, d’érudition, de recherches.
    « Son livre est d’agréments un fertile trésor ». [Boileau, L’art poétique]
    Poétiquement. Les trésors de la terre, ses productions.
    Les trésors de Cérès, les moissons, le blé. La fourmi.
    « .. Grossit ses magasins des trésors de Cérès« . [Boileau, Satires]
    Les trésors de Bacchus, les raisins, le vin.
    Les trésors de Flore, les trésors du printemps, les fleurs.
    Les trésors de l’automne, les fruits, les vendanges.
  • Titre donné à de grands recueils d’érudition ou autres. Le Trésor de la langue grecque. M. Farrenc publie une collection appelée le Trésor des pianistes.
    « Le Trésor latin de Robert Estienne, et, à son défaut, le Dictionnaire de Charles Estienne qui est l’abrégé du Trésor, et dont un habile maître ne peut se passer« . [Rollin, Traité des Études]
  • Il se dit de personnes regardées comme particulièrement précieuses. Un ami véritable est un trésor.
    « S’il [Attale] est si bien instruit dans l’art de commander, C’est un rare trésor qu’elle [Rome] devrait garder« . [Corneille, Nicomède]
    Par ironie.
    « Votre frère est un trésor de folie qui tient bien sa place ici« . [Sévigné, 58]
  • Tout objet pour lequel on a un grand attachement. Cet enfant est mon trésor. L’Evangile dit : là où est votre trésor, là est votre coeur.
    « Quel est cet autre enfant si cher à votre amour ? Ce grand attachement me surprend à mon tour ; Est-ce un trésor pour vous si précieux, si rare ? » [Racine, Athalie]
    Elliptiquement.
    « Adieu ! trésor [à sa femme] ; embrasse le cher Paul« . [Courier, Lettres de France et d’Italie]
  • Attraits, charmes d’une femme.
    « Ces trésors dont le ciel voulut vous embellir, Les avez-vous reçus pour les ensevelir ? » [Racine, Britannicus]
  • Dans l’Écriture, assemblage de diverses choses bonnes ou mauvaises, soit physiques, soit morales. Dieu tire de ses trésors les vents, la pluie.
    « C’est là le trésor de colère que vous amassez pour les derniers jours« . [Sacy, Bible, St Jacq. Épît. cath. v, 3]
    Fig.
    « Des trésors de colère se sont amassés contre nous tous [les philosophes], et vous ne l’ignorez pas« . [Voltaire, Correspondance]
    L’Église ouvre ses trésors, elle accorde des indulgences.
  • Terme d’alchimie. Trésor incomparable des philosophes, la pierre parfaite.
    Variété de poire appelée aussi poire d’amour.

Trésor, selon le dictionnaire du droit privé de Serge Braudo :

  • Constitue un « trésor » un objet ou un ensemble d’objets enfouis ou cachés trouvés par hasard et dont nul ne peut justifier qu’il en soit propriétaire. Les règles générales décidant de la propriété d’un trésor figurent aux articles 552 et 716 du Code civil tandis que la propriété des objets provenant des fouilles archéologiques est régie par une loi du 27 décembre 1941.
    Textes
    Code civil art. 552, 716.
    loi du 27 décembre 1941.

Trésor, selon Wikipédia (extrait) :

  • Un trésor est au sens propre un ensemble d’objets de valeur accumulés et généralement dissimulé ou perdu.En archéologie, on appelle trésor une découverte comportant au moins deux monnaies qui étaient ensemble lorsqu’elles ont été mises au jour. Quand il n’y a qu’une pièce, on l’appelle monnaie isolée.
    Ce terme est également employé pour désigner les objets culturels de valeur conservés dans de nombreuses églises ou cathédrales, les trésors de Saint-Denis ou trésors de la cathédrale Notre-Dame de Paris sont très connus.

Trésor, selon Reverso :

nom masculin singulier

  • ensemble de biens de grande valeur que l’on conserve : or, bijoux…
  • objets de grande valeur qui avaient été cachés et que l’on trouve (trésor du pirate)
  • endroit d’une église où l’on garde les reliques ou les objets précieux
  • tout ce qui a de la valeur (les trésors de la littérature mondiale; les trésors de l’architecture du XVe siècle)
  • tout ce à quoi on attache de la valeur (ses trésors étaient un canif et un vieux livre)
  • (économie) ensemble des finances dont dispose un état (Trésor public ou Trésor) et service administratif qui exécute le budget
  • titre d’ouvrages d’érudition (le trésor de la langue française)

 

Laisser un commentaire